jeudi 22 mai 2008

Archipiels 4




Madrid/Mercredi 21 Mai/Las Ventas

Morenito de Aranda

toros de Alcurrucen

photo de Juan Pelegrin





oui.



et dans ce mouchoir



toute la force d'un grain de rien.



sur ce grain tu n'es rien les mains accrochent la percale cette coquille d'œuf brisé
tu deviens lointain inespéré
les yeux des yeux rivent à ta lumière



c'est le noir qui t'enferme
qui te contient
tu le sens il scie ta matrice à l'endroit de ta matrice
il rêche
tu cognes la bande
la boule est là tu écartes les mains
l'odeur vient d'abord puis elle s'enfuit tu respires
dans ta respiration l'ivresse est une nano seconde



la semence s'éloigne




(Ludovic Pautier/La fenaison des yeux clos)

2 commentaires:

bruno a dit…

C'est un regalo pour moi bruno le basique triptyque petit dej ,bain a 15 degres y despues campos y ruedos y pinchos del ciego .

ludo a dit…

bruno,

good trip
good tics

c'est important les rituels.

ludo