mardi 18 novembre 2008

un jeu /un recreo / a game


allez, ce soir le ciego a l'esprit subrepticement allègre et joueur. un brin cabochard. avec une pointe de défi.
c'est simple, c'est un jeu.
quel rapport y a-t-il entre la repro ci-dessus, john wayne, un égorgement et jose blas vega.
je sais, c'est muy tontico , comme tout quizz un peu chausse-trape.
c'est très tendance hyper-texte.
j'ai découvert cette corrélation que je vous soumets il y a quelques années, bien avant l'apparition d'internet, des moteurs de recherches, des wikis de toutes sortes...aujourd'hui ce qui m'était apparu comme une trouvaille relevant du grand hasard et de quelques références petitement savantes peut-il se rembobiner par le fil de la toile ? (ou alors vous fîtes la même empirique découverte que moi).
qui s'y colle ?

nb : il n'y a strictement rien à perdre (c'est comme ça qu'on motive les gamblers en temps de crise je crois ).

vamos, esta noche el ciego tiene un estado de animo subrepticiamente alegre y de recreo. un pelin cabezota. con su punto de desafio.
sencillamente, les propongo un juego.
que tienen que ver entre ellos la reproduccion de la pintura de arriba,john wayne, un deguello y jose blas vega.
ya lo se. la cosa es muy tontica, como todo quizz un poco embustero.
es muy de moda hiper-textual.
descubri esta relacion que les someto hace años, mucho antes de la llegada del internet, de los motores de busquedad, de los wikis de todos modos... ahora, lo que me parecio un hallazgo de gran suerte aliado a unas referencias minimas puede rebobinarse por el hilo de la red ? ( o sea que hicisteis el mismo descubrimiento empirico que el mio ).
quien se apunta ?

nb : no hay nada de nada por perder. (asi creo que se estimulan los gamblers en tiempos de crisis).

4 commentaires:

bruno a dit…

Tilt !!!!

mateo a dit…

Hola! (je ne sais toujours pas où se trouve le point d'exclamation à l'envers
sur mon clavier...)Etant joueur je te livre les associations d'idées
survenues à la vue de la repro dans les pinchos (il s'agit comme toi
d'empiriques découvertes), voilà donc en vrac:-La repro: il s'agit d'un
tableau de John Sargent intitulé (je crois) El jaleo.-Egorgement: Le modèle
de la danseuse du tableau était "la camencita", danseuse flamenca gitane que
Sargent a représenté plusieurs fois, de plus la toile doit être à peu prés
contemporaine du Carmen de Bizet. Donc de Carmencita, Carmen à Don José
tirant sa navaja d'Albacete pour égorger la gitane ensorceleuse il n'y a
qu'un pas que je franchis allègrement!-Blas Vega: La repro du tableau en
>question sert de couverture au Diccionario enciclopédico del flamenco en deux
volumes publié au début des années 90 et réalisé par Manuel Rios Ruiz
> et...José Blas Vega.-John Wayne: Dans une scène de Alamo des mexicains
chantent dans une taverne dont le décor s'inspire clairement du tableau en
question de Sargent. Alamo est un des rares films réalisés par John
Wayne....Il ne te reste plus qu'à réaliser un montage avec José Blas Vega
déguisé en mexicain, égorgeant une carmen devant la toile de Sargent (avec
bien sûr pour la bande sonore tous les habitués du comptoir du ciego faisant
du jaleo...)Un abrazo fuerte

Mateo

ludo a dit…

mateo,
j'avais hésité à proposer un réglement de concours drastique dont j'aurais exclu
les ressortissants français vivant au portugal , car si j'étais sûr qu'il
existait quelqu'un qui pouvait trouver c'était toi !
bien joué !
seule petite inconnue que tu n'as pas réussie à traquer jusqu'au bout : el
deguello, l'égorgement, est the thème de el alamo de wayne. c'est le solo de
trompette , superbe et glaçant , qui s'élève depuis les rangs ce l'armée de
santa anna qui encercle le fort.
quelqu'un dit (un assailli) : c'est beau...c'est quoi ? (effectivement c'est
tragiquement superbe)
travis répond (c'est le chef du fort joué par laurence harvey) : el deguello,
l'égorgement...
gloups...
la musique est signée dimitri tiomkin.
voilà.

un abrazo mù fuerte tio.

ludo

mathieu a dit…

El deguello, Dimitri Tiomkin, bien sûr! un fallo... Sur you tube il en existe quelques versions, l'une est très bien. Cela pourrait être intéressant de la mettre en ligne. C'est moins flamenco que certains thèmes de Miles Davis mais ça pourrait enrichir encore le "jaleo sargantesque"...
Enhorabuena!

Mateo